La Physiologie du gigot* qui cuisait dans la cheminée (*hallal?)

Je répondais à ce type sur le figaro, et en recherchant son texte, je l’ai trouvé rediffusé sur un site « identitaire » (en gros des connards de facho), moins d’une demi heure apres.
Je pense qu’il a du essayer de me repondre et que cette fois ci ils l’ont censuré, ces gars la savent pas discuter proprement. (héhéhé..)

« Jiro Hanasusuri » (alias Tskvi)

« alors qu’elle présente exactement les mêmes qualités alimentaires et gustatives que les autres »

C’est faux et archi-faux. Lisez La Physiologie du Goût de Brilllat-Savarin, où il explique comment de son jeune temps un soir dans une auberge, avec quelques copains fauchés, ils avaient subrepticement soutiré le jus d’un gigot qui cuisait dans la cheminée, commandé par des voyageurs anglais, et comme ils s’en étaient régalés, laissant à ces pauvres Anglais une viande sans goût et sans saveur.

Si vous n’avez pas La Physiologie du Goût dans votre bibliothèque, faites l’expérience vous-même. Faites-vous un bifteck saignant, mangez-le. Faites-vous un bifteck halal, mangez-le. Le second est dépourvu des sucs dont regorge le premier et qui font son goût et ajoutent à sa valeur nutritive. »


« DON QUICHOUTTE »

J’ai fait l’experience et aucun doute: la viande Hallal egorgée de mon petit boucher-qui-paie- ses-impots-en-france est meilleur.
Votre histoire est une affabulation: d’abord parceque vous n’êtes pas l’anglais qui a mangé le gigot et d’autre part, que c’est les graisses et le temps laissé à la viande pour rassir qui apporte une réelle différence.
Mais le supermarché, où la plupart des gens achetent leur viande fonctionne en flux tendu, et vous avez cru que plus c’est frais meilleur c’est.

A la campagne (aigueperse, si c’est pas le terroir..) on coupe la langue des poulets pour les laisser saigner lentement toutes la journée accrochée par les pattes: il y a pourtant une eglise la bas aussi..

Je ne vous parle même pas du gavage des oies.
Faut être laic pour faire ça?
La plupart des gens qui parlent ici ou là seraient incapable de tuer une bete pour la manger: il faut la leur servir panée.
Mais ça les empeche pas de critiquer celui qui « saigne le cochon »
Surtout si c’est pas un cochon.



Laisser un commentaire

La SOURCE de CARISA |
houdaprintemps |
Cavru et son patrimoine bât... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | un homme
| Mes histoires
| La trampa (entrée)